Santa Fe, un eldorado pour l'artisanat populaire

Depuis maintenant plus de dix ans, chaque année à la mi-juillet, l’IFAA (International Folk Art Alliance) organise à Santa Fe, aux USA, l’International Folk Art Market, un marché ouvert au public qui se déroule le temps d’un weekend et rassemble près de 150 artisans.

Santa Fe au Nouveau Mexique est un véritable eldorado pour ces artisans originaires de 80 pays qui font tous le déplacement pour l’occasion et viennent présenter le fruit de plusieurs mois de travail : textiles, bois, verre, céramique, métaux… Vêtements, accessoires, décoration pour la maison : tous les métiers, toutes les cultures et toutes les approches se côtoient, des plus traditionnels aux plus contemporains.

cambodia_dpp_0033_janebernard

La qualité et la diversité de la sélection sont le résultat conjoint de nombreux acteurs internationaux du secteur de l’artisanat et d’organisations non-gouvernementales telles que l’Unesco, partenaire privilégié de la manifestation. Pour l’occasion, cette institution internationale de renom décerne plusieurs Prix de l’Excellence pour soutenir certains des artisans et pour beaucoup d’autres parmi eux, c’est grâce au sponsor de nombreux mécènes privés que leur participation à cette aventure est rendue possible.

Ce weekend est aussi le rendez-vous de centaines de volontaires qui participent à l’organisation et au bon fonctionnement du marché. C’est en grande partie grâce à eux, qui se chargent de faire l’interface entre les artisans et le public, avec beaucoup de bonne humeur et de professionnalisme, que se crée un véritable carrefour culturel qui permet à de nombreuses cultures et économies locales de rayonner auprès du marché international.

ifam191_bobsmith

Mais ces trois jours à Santa Fe, ce sont surtout des milliers de visiteurs (acheteurs professionnels, collectionneurs ou simples amateurs d’artisanat populaire) qui se déplacent en masse depuis les quatre coins des États Unis – et parfois même de beaucoup plus loin – et se pressent pour venir participer à la soirée de bienfaisance qui a lieu le vendredi soir ou pour les deux jours d’ouverture au public du marché, les samedi et dimanche. Il faut d’ailleurs s’y prendre très à l’avance si l’on veut acquérir les billets en pré-vente sur le site de l’IFAA car les places sont généralement épuisées plusieurs semaines avant la manifestation.

En l’espace d’un weekend, chaque artisan réalise généralement un chiffre d’affaires conséquent dont 10% reviennent à l’organisation du marché : tout le reste est une manne qui permet de faire vivre et prospérer d’une année sur l’autre de nombreuses communautés de par le monde.

www.folkartalliance.org


Auteur : Pascal Gautrand


Share: