Parsi, tissage par nature

Le savoir-faire de Parsi s’appuie sur le travail de la fibre d’Abaca, endémique des Philippines, et la teinture par réserve pour créer des motifs ikat : deux techniques qui sont à l’origine du tissu T’nalak. Inspiré de cette ancienne tradition de tissage philippin pratiquée par les tribus T’boli, Parsi fonde en 1999 ses propres ateliers de tissage sur l’île de Cebu aux Philippines. Certains tissus sont ensuite ennoblis à Lyon par frappage, calandrage ou enductions métalliques, bénéficiant ainsi du savoir-faire à la française.

parsi_3

Chaque pièce est tissée manuellement sur des métiers traditionnels et les fluctuations de couleurs dans le tissage sont inhérentes aux saisons et aux lieux de récolte des fibres naturelles. Ces légères variations offrent à chaque métrage une vibration artisanale et unique.

parsi_4

Grâce à l’insertion de cuir, de cuivre, de chrome ou de fils extrudés de bouteilles en plastique recyclées, Parsi contribue non seulement à la sauvegarde du patrimoine philippin et de ses traditions fragilisées, mais renouvelle également l’utilisation traditionnelle des fibres d’Abaca, de Buntal (bananier), de pina (ananas) et de raphia.

parsi_1

Du 10 au 12 février 2015, Parsi participe à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision dédié à la haute création.

Crédits photos : Parsi


Auteur : Pascal Gautrand


Share: