Le ruban a son musée

Le ruban, indispensable accessoire de mode mais aussi matériau utilitaire, est une petite bande d’étoffe dont la largeur varie de quelques millimètres à trente centimètres. Il se caractérise par ses lisières solides qui en font un objet fini, lisières qui forment parfois l’essentiel de son ornementation. Le corps du ruban utilise toutes les techniques de tissage connues dans la soierie, et les lisières étalent un ensemble spécifique de techniques conférant solidité et fantaisie (elles peuvent être perlées, laitonnées, à dents-de-rat, à engrêlures, à picots…). Dans le domaine dit de l’étroit figurent également passementeries, galons, chenilles, soutaches, croquets et autres tresses et lacets.

Ruban, musée d'art et de l'industrie Saint-Etienne

A Saint-Étienne, (Rhône-Alpes, France) le ruban a son Musée. En effet, le musée d’Art et d’Industrie se pare de la plus belle et de la plus importante collection de ruban au monde !

Ruban, musée d'art et de l'industrie Saint-Etienne

Cette collection prend racine dans le musée de Fabrique fondé par les grands fabricants stéphanois au milieu du XIXème. Ce fonds est progressivement augmenté dans le dessein d’élever les qualités professionnelles des artisans en leur montrant des modèles, esthétique ou technique, leur permettant de s’instruire et de s’inspirer.

Ruban, musée d'art et de l'industrie Saint-Etienne

Modèles réduits, échantillons brodés, tissés et imprimés, soieries lyonnaises et japonaises, tapisseries ou chef d’œuvres textiles en peinture à l’aiguille sont des témoins précieux. Ateliers de passementiers, machines et mobiliers textiles illustrant le processus de fabrication du ruban, esquisses, mises en carte, gravures de mode, registres d’échantillons et liasses de rubans sont autant d’objets préservés.

Ainsi, le musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne rend compte de l’excellence des savoir-faire traditionnels sans cesse renouvelés qui, du XVIème siècle à nos jours, fait de la rubanerie une véritable industrie de pointe.

Ruban, musée d'art et de l'industrie Saint-Etienne

Entre la délicatesse des rubans et l’impressionnante silhouette des métiers à tisser (d’une hauteur de presque 6 m), le visiteur se délecte. Ici, il se ravit des images tissées, véritables grisailles textiles ; là, il se pâme devant la magie des navettes colorées (qu’il peut acheter à la boutique).
Selon la saison, le visiteur aura la surprise de découvrir un élevage de vers à soie ou quelque trésors issus de la collection unique de robes haute couture composées exclusivement de ruban signés Chanel, Maurizio Galante, Givenchy, Maison Martin Margiela… Mais surtout, son cœur pulsera au son de la musique répétitive des métiers animés par des anciens tisseurs.

www.mai.saint-etienne.fr

Givenchy, musée d'art et de l'industrie Saint-Etienne


Auteur : Sylvie Marot


Share: