Le musée du Textile de Prato

La ville italienne de Prato, située à 20 km au nord de Florence, était un important centre textile européen. La vieille ville préserve l’héritage de cette époque glorieuse révolue au sein de son musée du Textile. Son objectif est de mettre en valeur l’art et l’artisanat textiles qui ont largement contribué à la prospérité de la ville au Moyen Age et à la Renaissance. Fondé en 1975, le musée a gagné en notoriété ces dix dernières années, suite à son déménagement dans un nouvel espace situé dans l’enceinte de la vieille ville.

prato-2

Les collections textiles comptent des pièces archéologiques retrouvées dans des tombes coptes, ainsi que des créations italiennes et européennes qui remontent jusqu’à l’époque médiévale. Une riche collection de textiles brodés italiens révèle la maitrise parfaite des artisans locaux. A cela s’ajoutent des créations artistiques en provenance de l’Extrême-Orient, d’Amérique ou encore du Yémen. L’exposition permanente retrace l’évolution des motifs et des techniques en fonction des lieux et des époques, soulignant ainsi les similarités et les disparités à travers le monde.

prato-3

Le cœur de l’exposition met en avant les moments clefs de l’histoire de la ville de Prato, de l’époque médiévale jusqu’à la première moitié du 20e siècle. Elle reprend le développement de la production textile d’abord sous la forme de manufactures familiales, puis sous l’impulsion des projets locaux menés par Giovan Battista Mazzoni qui est à l’origine de la mécanisation de l’industrie au début du 19e siècle. Grâce à ses efforts, la ville de Prato a été en mesure de produire des textiles en laine de grande qualité reconnus internationalement. Après la Seconde Guerre mondiale, le secteur textile local a commencé à travailler en étroite collaboration avec une industrie de la mode italienne en pleine croissance, ce qui a donné naissance à des projets communs avec des grandes maisons de mode telles que Armani et Missoni.

Le musée est également doté d’un laboratoire dédié à la conservation et à la restauration des pièces. Les restaurateurs veillent à ce que les pièces des collections conservent tout leur éclat. Les experts dispensent également leurs services auprès d’autres musées ou collectionneurs privés, et organisent des stages et des cours de formation.

www.museodeltessuto.it


Auteur : Or Rosenboim


Share: