Ferragamo emboîte le pas de la culture

De nombreuses maisons de luxe s’attachent à compléter leur approche commerciale en développant des projets qui étendent le domaine habituel de la marque à des formes d’expression plus culturelles. Toutefois, peu d’entre elles réussissent aussi bien que Ferragamo à garder le savoir-faire au cœur de ce discours. Le Palazzo Spini Feroni à Florence en Italie abrite le siège de la société Ferragamo depuis 1938. Ouvert en 1995 au sous-sol de la boutique, le Museo Ferragamo se déploie tout au long de neuf salles voûtées et propose chaque année une nouvelle exposition qui met en avant les multiples aspects de la culture de la chaussure et les valeurs de la marque.

ferragamo-4

Sélectionnés parmi les 14 000 paires qui composent les archives de la maison, sont présentés de nombreux escarpins qui ont été portés par les plus grandes actrices italiennes ou américaines, de Sophia Loren à Marilyn Monroe. Les divers brevets et innovations développés depuis la création de la marque sont également présentés et démontrent la capacité d’innovation continue et la qualité de la recherche technique qui entrent en jeu dans le développement des produits.

ferragamo-2
Escarpin à tallons aiguille en crocodile marron, porté par Marilyn Monroe, 1958-59

Cette large sélection de modèles historiques côtoient les créations contemporaines siglées Salvatore Ferragamo, et s’accompagnent de nombreuses références historiques et culturelles italiennes, de Bocacce au peintre futuriste Lucio Venna, ami de la famille. Commanditées par la marque ou issues de la collection de Salvatore Ferragamo, des œuvres d’artistes comme Mimmo Paladino, Rebecca Horn, Ann Craven ou Liu Jianhua ponctuent le parcours des expositions. Photographies, installations, sculptures, extraits de films, créations originales de publicités historiques de la marque, ouvrages et tant d’autres objets viennent compléter un paysage sensible qui compose l’univers multifacette de la chaussure.

ferragamo-1

Chez Ferragamo, la mémoire est une véritable culture et depuis plusieurs décennies les pièces uniques commandées par les clients sont répliquées pour les archives de la maison. Et de l’histoire au commerce, il n’y a qu’un pas : au rez de chaussée, dans la boutique, ce sont les rééditions de modèles iconiques ayant appartenus aux célébrités par le passé, qui sont produites en séries limitées de 500 et proposées à la vente. N’oubliez pas le guide !

ferragamo-3

www.ferragamo.com/museo


Auteur : Pascal Gautrand


Share: