Atelier Brïdge, la poésie du verre

Depuis 1999, Brigitte Bonnave, fondatrice de l’atelier Brïdge, masse, étire, courbe, froisse le verre à la bouche, à la flamme, au chalumeau ou à main levée. C’est à 1200°C, seuil de formage, où le verre arbore cette teinte rose orangée crépusculaire, qu’elle prend son souffle. Après recuisson au four, les pièces de verre sont rehaussées de métaux précieux – nacre, or, platine – selon une technique d’inclusion que Brigitte Bonnave a elle-même mise au point.

bridge_1

A partir de tubes et de baguettes de verre borosilicate – qui ne contient pas de plomb – transparents ou colorés, elle est en recherche permanente de nouvelles formes et de nouveaux effets, en se pliant aux hautes exigences du verre. Ses pièces uniques se destinent à la mode – bijoux, parures, accessoires – mais également à la décoration intérieure.

bridge_3

Du 16 au 18 février 2016, l’atelier Brïdge participe à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision dédié à la haute création.

www.atelierbridge.fr

Crédits photos : Maya/Atelier Brïdge


Auteur : Léandra Ricou


Share: